Inconvénient à la greffe de cheveux!

Beaucoup de personnes ne sont pas conscientes des inconvénients associés à la greffe de cheveux. Toute homme rêve d’avoir une chevelure garnie jusqu’a ses 80 ans..Malheureusement, la génétique peut jouer en défaveur de certains. L’hormone androgène masculine, connue sous le nom de testostérone, joue un rôle crucial dans la perte de cheveux chez les hommes. La testostérone est convertie en dihydrotestostérone (DHT) par une enzyme appelée 5-alpha-réductase. La DHT a pour effet de réduire la taille des follicules pileux chez les hommes prédisposés génétiquement à la calvitie, entraînant une perte progressive des cheveux. Certains hommes peuvent commencer à perdre leurs cheveux dès la fin de leur adolescence, tandis que d’autres peuvent conserver une chevelure complète jusqu’à la quarantaine ou la cinquantaine. Les gènes, les niveaux hormonaux et d’autres facteurs de santé jouent un rôle clé dans la prédisposition d’un homme à la perte de cheveux.

Il convient de souligner que de nombreux clients ont recours à une ou plusieurs greffes capillaires, et je souhaitais donner mon avis sur les témoignages que je reçois. Malheureusement, de nombreuses personnes ont été mal informées ou ont été vendues à des idées “miraculeuses”. Saviez-vous que nous avons en moyenne 150 000 cheveux sur notre tête ? Une greffe de cheveux peut permettre d’implanter au maximum 5000 greffons, avec jusqu’à 3 cheveux par greffon. Faisons un calcul simple : si chaque greffon a 3 cheveux, vous devriez avoir 15 000 cheveux après une première greffe de cheveux. Cependant, il est peu probable que vous n’ayez aucun rejet. 

La plupart des hommes ayant recours à une greffe présentent un stade avancé de calvitie, avec près de la moitié de leurs cheveux manquants, soit entre 50 000 et 75 000 cheveux. 

greffe de cheveux raté

Prenons l’exemple d’un client qui a subi une greffe de cheveux au Québec (photo prise 11 mois après la greffe). Il a dépensé environ 16 500 $ en espérant un résultat parfait. Malheureusement, il est déçu du résultat, sans réaliser que la plupart des hommes ont besoin de 3 à 6 greffes tout au long de leur vie.

Sur Internet, on peut souvent voir des taux de satisfaction de 90 % chez les clients ayant subi une greffe de cheveux. Personnellement, je ne sais pas sur quels critères ces chiffres sont basés, car j’entends plus souvent le contraire. Si c’était à refaire, de nombreux clients ne répéteraient pas l’expérience.

Un deuxième inconvénient souvent banalisé par les médecins est la cicatrice ou les cicatrices résultant de la greffe. 

Il existe deux types de greffe.

FUT, qui laisse une longue cicatrice, 

FUE, qui est reconnaissable par les petits poinçons. 

Les médecins banalisent les cicatrices et assurent qu’elles ne seront pas visibles. Cependant, il est important de juger par vous-même.

alt: Greffe de cheveux raté, cicatrice de greffe, F.U.E, F.U.T, inconvénients des greffes de cheveux

Bien que la technique de greffe capillaire F.U.E. laisse moins de cicatrices visibles, il est possible de voir les petites marques laissées par les poinçons d’extraction des follicules. De plus, lors d’une greffe de cheveux, les follicules pileux sont prélevés dans une zone donneuse du cuir chevelu où les cheveux sont génétiquement résistants à la perte. Cette zone donneuse est généralement située à l’arrière et sur les côtés de la tête, où les cheveux ont tendance à rester plus épais même en cas de calvitie.

Il est important de noter que lors d’une greffe capillaire, les cheveux prélevés sont vos propres cheveux. Si vous êtes prédisposé à une perte de cheveux plus importante, il se peut que tous vos cheveux soient nécessaires pour être transplantés sur les zones chauves ou dégarnies de votre tête.

Un troisième inconvénient lié à la greffe de cheveux concerne la génétique. Il est important de se rappeler du rôle du DHT dans la perte de cheveux. En vieillissant, les cheveux génétiquement prédisposés à la chute continueront de tomber. Ainsi, si vous avez subi une greffe dans la vingtaine, il est probable que vers l’âge de 40 à 50 ans, seuls vos greffons resteront en place. Il est possible qu’on vous prescrit du Proscar après votre greffe. Ce médicament a pour effet de bloquer la testostérone afin d’empêcher la perte de cheveux. Le Proscar contient du finastéride, un inhibiteur de la 5-alpha-réductase utilisé pour traiter l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Cependant, il peut avoir certains effets secondaires néfastes chez certains patients.

L’un des effets secondaires les plus connus et préoccupants du Proscar est la possibilité de causer des troubles sexuels. Certains hommes peuvent connaître une diminution de la libido, des problèmes d’érection, une diminution du volume de l’éjaculation et une altération de la qualité du sperme (il est déconseillé de concevoir un enfant sous l’effet du Proscar). Ces effets peuvent persister même après l’arrêt du traitement. Le Proscar peut également entraîner des effets indésirables tels que des douleurs testiculaires, une hypertrophie mammaire chez les hommes, une dépression, une éruption cutanée, des douleurs musculaires et articulaires, des douleurs abdominales, des maux de tête et des étourdissements. Selon plusieurs témoignages de patients, environ 90% d’entre eux ont arrêté de prendre ce médicament en raison des effets secondaires.

Le candidat idéal pour une greffe de cheveux est un homme qui ne sera pas fortement touché par la calvitie. Vous pouvez vous référer à l’échelle Norwood-Hamilton  pour évaluer votre stade de calvitie. Les stades 1 à 4 de cette échelle représentent des candidats idéaux, mais il est important de prendre en compte le processus de vieillissement et les antécédents génétiques de votre famille.

J’espère que cela vous a permis d’en apprendre davantage sur les inconvénients des greffes capillaires. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser microscalpmarilyn@gmail.com